Qu'est ce que l'éducation conductive

L'éducation conductive est un système éducatif spécialisé pour les enfants IMC (Infirmes Moteurs Cérébraux), crée par le docteur Andréas Petö, en Hongrie dans les années 40.

Cette méthode est reconnue dans de nombreux pays à travers le monde mais malheureusement pas en France.

Aujourd'hui, en France, cette méthode est pratiquée dans deux centres ouverts par des associations (EHM à Pouilly sur Loire (58) et HONORINE LEVE TOI à Bayeux (14)). Beaucoup de parents peuvent témoigner de son efficacité réelle mais à ce jour peu d'enfants peuvent en bénéficier (environ 6 enfants par centre).

C'est la raison pour laquelle, nous avons décidé de reverser une partie des recettes de l'association à SEIMC qui a pour but d'ouvrir une école dans laquelle Léa et d'autres enfants pourront apprendre et donc évoluer.

Les objectifs de l'éducation conductive

Le but de l'éducation conductive est l'atteinte de l'autonomie maximale possible.

Cette méthode doit permettre à l'enfant de se débrouiller dans un milieu de vie "normale" sans aide particulière. Pour se faire, on veut montrer à l'enfant comment contourner son handicap, trouver des solutions. L'enfant est vraiment acteur, c'est une philosophie de vie, avec une attitude positive.

 

Les moyens de l'éducation conductive

Les conducteurs

La personne qui applique cette pédagogie est appelé "conducteur".

Le "conducteur" est un éducateur polyvalent, formé en 4 ans en psychologie, kinésithérapie, orthophonie, instruction publique.

Le "conducteur" acquiert des compétences dans des domaines variés liés au développement de l'enfant. La relation avec l'enfant est importante, la dimension affective du processus est mis en avant.

Le principe de globalité

On appréhende l'enfant dans sa globalité.

On tient compte de tous ses aspects (cognitif, affectif, scolaire, moteur...). Le processus éducatif est conçu comme un processus intégré; tout doit être pensé "méthode conductive".

La dynamique de groupe

Les exercices se font toujours en groupe. Il permet la motivation, la sociabilisation, le respect de l'autre et des règles. Il favorise l'interaction et donc la communication.

Vision positive pour l'enfant

Il faut que l'enfant connaisse des succès. Plutôt que d'insister sur les aptitudes déficientes chez l'enfant, on se base sur ce que l'enfant est capable de faire. On montre à l'enfant comment contourner les problèmes, son handicap.

Une réelle collaboration avec les parents

La place des parents est importante surtout lorsque l'enfant est petit car il n'est pas possible de prendre l'enfant en considération en dehors de sa famille. Au fur et à mesure des cessions, les parents deviennent conducteurs. Cette guidance doit être plus ou moins discrète en fonction des progrès de l'enfant.

Un langage précis, des gestes simples et l'utilisation des comptines

On effectue des exercices reprenant des gestes de la vie quoptidienne.

L'enfant participe à chaque étape d'une action en décomposant chaque mouvement.

On utilise un langage précis, spécifique, qui va donner à l'enfant de véritables points de repères.

Les comptines permettent de créer une atmosphère de travail agréable et contribuent à la mémorisation du geste. C'est aussi le début d'une porte d'entrée vers le langage.

Quelques photos sur une séance d'éducation conductive

Matériels utilisés lors des sessions d'éducation conductive

Séance d'éducation conductive
Vidéo0028.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 3.6 MB

Si vous voulez voir un reportage sur l'éducation conductive, cliquez sur le lien ci dessous :

Reportage c'est la vie - radio canada